Prévoyance professionelle LPP

La Fondation de prévoyance film et audiovision (fpa) prend en compte les besoins spécifiques des employé·es intermittent·es et des employeur·euses de la branche cinématographique et audiovisuelle.

Tant les intermittent·es que les indépendant·es peuvent adhérer à la fpa, pour autant qu’ils ou elles soient membres d’une association fondatrice. Tous les membres du SSFV peuvent adhérer à la fpa. 

Prévoyance pour les intermittents

Est considérée comme intermittente la personne qui travaille en tant que salariée sur différents projets de films, avec des engagements à durée déterminée au service de plusieurs employeurs. L’employeur a l’obligation d’assurer auprès de l’AVS, l’AI, etc. les intermittents qu’il engage; en revanche l’assurance LPP n’est obligatoire que pour les engagements de plus de trois mois. Par ailleurs, le revenu annuel versé par chaque employeur est généralement inférieur au seuil d’accès de CHF 21’330 (état 2019) à l’assurance LPP obligatoire.

Grâce aux Conditions générales d’engagement (CGE) négociées entre les associations de la branche, les employeurs versent des cotisations LPP à partir du premier franc gagné pour toutes les personnes intermittentes assurées auprès de la fpa et qui en ont préalablement informé leur employeurs (Notice explicative: Prévoyance professionnelle au service de plusieurs employeurs). Toutefois en tant qu’intermittent, il vous incombe la responsabilité de vérifier que la totalité des cotisations a bien été versée.

Fondation de Prévoyance Film et Audiovision
Bureau de gestion
T 058 215 31 28, info@vfa-fpa.ch

Le secrétariat de la fondation
T 044 272 21 41, sekretariat@vfa-fpa.ch