Allocations familiales

Ont droit aux allocations familiales tous les salariés, les personnes sans activité lucrative ayant un revenu modeste et, depuis 2013, tous les indépendants.

Le montant et l'orientation des allocations familiales varient d'un canton à l'autre. Pour plus d'informations s'adresser aux Caisses cantonales de compensation

La loi fédérale sur les allocations familiales (LAFam ; en vigueur depuis le 1er janvier 2009) prescrit un montant minimum, par enfant et par mois, pour les allocations familiales versées dans les cantons :
- 200 francs pour l’allocation pour enfant (enfants jusqu’à 16 ans) ;
- 250 francs pour l’allocation de formation professionnelle (jeunes en formation de 16 à 25 ans).

Même si vous travaillez à temps partiel, vous avez droit aux allocations familiales entières, à condition que votre salaire s’élève au moins à 587 francs par mois ou à 7 050 francs par année. Si votre salaire est inférieur, des allocations familiales pour personnes sans activité lucrative peuvent vous être versées si vous remplissez les conditions d’octroi.

Si vous travaillez pour plusieurs employeurs, vos revenus sont additionnés et les allocations familiales vous sont dues par l’employeur qui vous verse le salaire le plus élevé.

Le droit aux allocations familiales prend naissance et s’éteint avec le droit au salaire. Si vous ne pouvez pas travailler parce que vous êtes malade ou que vous avez eu un accident, les allocations sont versées dans tous les cas pendant le mois où l’empêchement de travail s’est produit et durant les trois mois suivants. Elles sont aussi versées pendant le congé de maternité, mais pour 16 semaines au plus.