Harcèlement sexuel au travail

Qu’est-ce que le harcèlement sexuel au travail?

Les harcèlements sexuels et sexistes au travail sont des avances non désirées ou des tentatives de rabaissement en tout genre qui s’exercent au travers de gestes, de paroles, de représentations et d’actes, perçus comme humiliants, importuns et non désirés par les personnes ou groupes de personnes auxquels ils s’adressent.

Le harcèlement sexuel au travail traduit un manque de respect à l’égard de l’autre personne. Il sert à renforcer des positions de pouvoir et représente un abus de confiance flagrant.

Celui ou celle qui harcèle une femme ou un homme au travail,  ou qui en humilie d’autres par des paroles, des gestes ou des actes, commet une infraction au droit en vigueur.

Le harcèlement sexuel au travail est interdit par la Loi sur l’égalité. En font partie :

  • La présentation, l’affichage, la distribution ou l’envoi (aussi par courrier électronique) de matériel pornographique
  • Les propos obscènes et «plaisanteries» sexistes
  • Les contacts physiques et attouchements non désirés
  • Les tentatives de rapprochement et les pressions visant à obtenir des faveurs de nature sexuelle – généralement accompagnées de promesses d’avantages ou de menaces de représailles.

Que faire en cas de harcèlement sexuel?
Si vous ou quelqu’un de votre entourage se sent concerné·e ou si vous vous demandez si vous êtes confronté·e à un cas de harcèlement sexuel, des personnes de contact spécialement formées peuvent vous aider.

Dans les entreprises d’une certaine importance, des spécialistes des ressources humaines font office de personnes de confiance ou de contact. Dans les entreprises plus petites, il est recommandé de faire appel à des spécialistes externes des services cantonaux.

Les spécialistes de ces points de contact prennent ces demandes très au sérieux, elles/ils sont tenus à la confidentialité et informent les victimes de leurs droits et des différentes possibilités de se défendre contre le harcèlement sexuel.

Ces entretiens sont totalement confidentiels. Sans l’accord de la personne sollicitant des conseils, aucune démarche ultérieure ne sera entreprise.

D’autres informations sur le harcèlement sexuel sont présentées dans les «Conseils destinés aux employé·es» ci-dessous ou sous www.harcelement-sexuel.ch

Les personnes concernées peuvent s’adresser aux services spécialisés cantonaux:

Canton de Genève, Service pour la promotion de l’égalité entre homme et femme (SPPE)
Centre LAVI de Genève http://www.centrelavi-ge.ch/

Ville de Genève, Politique de l’égalité entre femmes et hommes
Héloïse Roman,  heloise.roman@ville-ge.ch, 022 388 74 50

Canton de Fribourg, Bureau de l'égalité hommes-femmes et de la famille (BEF)
Responsable Geneviève Beaud Spang, genevieve.beaud@fr.ch, 026 305 23 86

Canton de Neuchâtel, Office de la politique familiale et de l’égalité (OPFE)
Déléguée à la politique familiale et à l’égalité Nicole Baur, Nicole.Baur@ne.ch, 032 889 61 20

Canton de Vaud, Bureau de l’égalité entre femmes et hommes (BEFH)
Cheffe Maribel Rodriguez, maribel.rodriguez@vd.ch, 021 316 61 24

Canton du Jura, Bureau de l’égalité
Déléguée à l’égalité Angela Fleury, angela.fleury@jura.ch, 032 420 79 00

Canton du Valais, Office cantonal de l’égalité et de la famille
Cheffe d’office Isabelle Darbellay Métrailler, egalite-famille@admin.vs.ch, 027 606 21 20

Canton de Berne, Bureau de l’égalité entre la femme et l’homme
Cheffe d’office Barbara Ruf, barbara.ruf@sta.be.ch, 031 633 75 77

Canton de Zurich, Fachstelle für Gleichstellung von Frau und Mann
Leiterin Helena Trachsel, helena.trachsel@ji.zh.ch, 043 259 25 72

Ville de Zurich, Fachstelle für Gleichstellung ZFG
Leiterin Anja Derungs, Anja.Derungs@zuerich.ch, 044 412 48 68

Canton de Bâle-Ville, Arbeitsinspektorat
Regine Mohr, regine.mohr@bs.ch, 061 267 88 13

Canton de Grisons, Stabsstelle für Chancengleichheit von Frau und Mann

Canton du Tessin, Pari opportunità
Déléguée Rachele Santoro, 091 814 45 00